La politique de la ville est une politique de cohésion urbaine et de solidarité envers les quartiers défavorisés et leurs habitants. En application de la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 21 février 2014, le Département est signataire des contrats de ville et intervient, en ce domaine, dans le cadre de ses compétences, en particulier celles relevant du secteur social et des collèges. De manière complémentaire, le Département a décidé de mettre en place une intervention spécifique en faveur des habitants des quartiers prioritaires.

Le dispositif

L’intervention du Département des Hauts-de-Seine se matérialise d’une part par un soutien financier en faveur des politiques locales conduites par les Villes en lien avec leurs partenaires au sein des quartiers relevant de la géographie prioritaire, d’autre part par le déploiement progressif du réseau départemental de l’Ecole française des femmes. Créée en 2008 par l’Institut des Hauts-de-Seine, l’Ecole française des femmes a pour objectif de faciliter l’insertion socio-professionnelle des publics féminins de toutes origines et de tous horizons. Six écoles se sont implantées successivement à Châtenay-Malabry, Fontenay-aux-Roses, Gennevilliers, Antony, Clichy et à Nanterre. Le Département des Yvelines a marqué son intérêt pour la démarche en ouvrant une 7ème école en 2019 à Mantes-la-Jolie. 

L’intervention du Département se matérialise également par un nouveau dispositif « Bus des femmes ». Ce bus itinérant circulant sur les territoires alto-séquanais et yvelinois, et plus particulièrement dans les quartiers en difficulté, permet d’accompagner les femmes les plus vulnérables qui ne se rendent pas spontanément dans les lieux d’accueil spécifiques et publics. 

Public concerné

Le Département subventionne les neuf Communes qui ont un ou plusieurs quartiers « politique de la ville » sur leur territoire dans le cadre des contrats de développement signés entre le Département et les Villes. Ces subventions permettent la mise en œuvre d’actions par des associations en faveur de la population qui résident dans les vingt-et-un quartiers relevant de la géographie prioritaire.
Les Ecoles françaises des femmes s’adressent à un public féminin de toutes origines et de tous horizons désireuses d’améliorer leur cursus personnel, de s’orienter vers un retour à l’emploi ou vers une requalification professionnelle. Les Ecoles réunissent des femmes au profil varié : femmes mariées avec ou sans enfant, femmes isolées, en recherche d’emploi, bénéficiaires du RSA, entrepreneures, diplômées ou en situation de précarité.

Le « Bus des Femmes » s’adresse aux femmes les plus vulnérables qui ne se rendent pas spontanément dans les lieux d’accueil spécifiques et publics. 

Comment en bénéficier ?

Pour l’Ecole Française des Femmes et le bus des Femmes, il convient de s’adresser à l’Institut des Hauts-de-Seine

https://www.institut-hauts-de-seine.org/page-institutdeshautsdeseine-ecole-francaise-des-femmes.html 

Objectifs

Les objectifs poursuivis par le Département en matière de politique de la ville visent notamment la réduction des inégalités sociales et des écarts de développement entre les territoires : en favorisant d’une part l’insertion des publics en difficulté et d’autre part la réussite éducative et plus précisément celle des collégiens.

À qui s’adresser ?

Pour l’Ecole française des femmes et le dispositif Bus des femmes, voir le site de l’Institut des Hauts-de-Seine  :

https://www.institut-hauts-de-seine.org/page-institutdeshautsdeseine-ecole-francaise-des-femmes.html 

Pour toute question ou demande de précision, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact.

email [#1573]Contactez-nous
Partenaires