Les Foyers d’hébergement (FH), foyers de vie (FV) et foyers d’accueil médicalisé (FAM) ainsi que les centres d’accueil de jour (CAJ) sont des établissements autorisés par le Conseil départemental, des établissements sociaux et médicosociaux –ESMS -  et qui proposent des modes de prise en charge diversifiés selon chaque situation des personnes en situation de handicap.

Le dispositif

Les foyers d’hébergement (FH) assurent un accueil de nuit pour les adultes handicapés qui travaillent principalement en Établissement et Service d'Aide par le Travail (ESAT) sans être suffisamment autonomes pour vivre seuls, ou qui fréquentent un Centre d’accueil de jour (CAJ) en journée.

Les foyers de vie (FV) accueillent les adultes handicapés qui sont inaptes à l’exercice d’une activité professionnelle, y compris en milieu de travail protégé mais qui disposent d’un minimum d’autonomie pour accomplir les actes simples de la vie quotidienne. Ces établissements assurent dans leurs locaux la prise en charge de jour et un hébergement la nuit.

Les foyers intégrés sont des logements collectifs comprenant des appartements pour deux ou trois personnes handicapées qui bénéficient d'un soutien éducatif plus accentué que les services d'accompagnement. Les résidents assument leur loyer et les frais concernant leur quotidien. Le foyer intégré est un intermédiaire entre le foyer d’hébergement classique et le service dd’accompagnement à la vie sociale.

Les foyers d’accueil médicalisés (FAM) accueillent des personnes gravement handicapées ou polyhandicapées dont la dépendance, totale ou partielle, constatée par la CDAPH les rend inaptes à toute activité professionnelle et qui ont, pour la plupart, besoin d'une aide dans les actes de la vie courante, ainsi que d'une surveillance médicale et de soins constants.

Public concerné

Toute personne en situation de handicap bénéficiant d’une orientation de la CDAPH (Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées) pour ce type de structure.

Comment en bénéficier ?

L’admission dans ce type de structure se fait sur décision de la CDAPH après dépôt et instruction d’un dossier à la Maison départementale des personnes handicap

Le choix de l’établissement appartient à la personne handicapée ou à sa famille mais doit également tenir compte des places disponibles.

Retrouvez toutes ces informations sur le site du département des Hauts-de-Seine en cliquant ici.

À qui s'adresser ?

Maison départementale des personnes handicapées des Hauts-de-Seine (MDPH 92)

2, rue Rigault - 92 000 Nanterre 
Tél. : 01 41 91 92 50

Pour toutes vos questions, renseignez le formulaire unique de demande MDPH.

Documents de référence / téléservice

Formulaire unique de demande MDPH
Liste établissements

Pour toute question ou demande de précision, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact.

email [#1573]Contactez-nous
Partenaires