Les grands projets

Les grands projets donnent tout son sens au projet de fusion. A deux, les décisions sont plus fluides, les moyens optimisés, les gestions plus rationnelles. Et les ambitions plus grandes.

La construction d’un foyer d’accueil médicalisé interdépartemental

Dans les deux départements, près de 350 adultes atteints d’handicaps psychiques ou d’autisme sont accueillis dans des établissements spécialisés en Belgique.

Pour répondre à ces demandes insatisfaites sur le sol français, les deux départements ont décidé de co-construire un foyer d’accueil médicalisé interdépartemental. Ce foyer aura une vocation double : être à la fois une plateforme d'hébergement et de services. 

En augmentant l'offre interdépartementale, la plateforme a pour ambition de :

  • réduire les départs non souhaités vers la Belgique ;
  • réduire le nombre des jeunes adultes, maintenus dans un établissement pour enfants au titre de l'amendement Creton ;
  • répondre aux besoins de personnes actuellement sans solution (maintien à domicile par défaut) ou sans solution adaptée.

Un projet très attendu par les familles

Le projet conduira à la création de 158 places : un foyer d’accueil médicalisé (FAM) comprenant 66 places pour des adultes atteints d’autisme (dont 4 places en unité renforcée de transition) et 50 places pour des adultes présentant des troubles psychiques ainsi qu’un service d’accompagnement médico-social pour adultes handicapés (SAMSAH) de 42 places organisées en quatre antennes (deux dans les Yvelines et deux dans les Hauts-de-Seine).

Le calendrier

L’appel à projet a été publié le 18 mai 2017.

Après toutes les étapes administratives préalables, par délibération du 30 mars 2018, le Département des Yvelines a pris la décision de la construction de la plateforme sur le site de Bécheville du centre hospitalier Intercommunal Meulan-les-Mureaux (CHIMM), de l’acquisition des terrains et de la relocalisation des activités du site impactées par l’implantation de la plateforme.

Les travaux ont débuté en 2019. L’ouverture est prévue courant 2020.

Ce projet s’inscrit dans le cadre du rapport "Zéro sans solution", de la démarche "Une réponse accompagnée pour tous" et du plan de prévention des départs non souhaités de personnes handicapées vers la Belgique.

Il propose des modalités d’accompagnement diversifiées et adaptées dans une démarche de parcours.

La création d’un institut interdépartemental de recherche et de formation sur le traumatisme

Dans le champ de la protection de l’enfance, les Départements vont engager une politique innovante et forte avec la création d’un institut interdépartemental de recherche et de formation sur le traumatisme.

Cet institut a vocation à devenir un centre de référence pour prévenir, limiter et traiter les effets secondaires des traumatismes. Il s’agit ainsi de développer une instance de réflexion dynamique dépassant le cadre départemental, institutionnel et sectoriel, permettant de répondre aux besoins des enfants et des familles confrontées aux contextes de violences. Ce travail de recherche et de diffusion serait également complété par une démarche de formation des professionnels engagés dans l’accompagnement et la prise en charge de ces publics.

Le campus de l’innovation

Le Campus est un lieu d’agitation de l’innovation et d’exploration des futurs.

Son identité hybride, entre incubateur, site de formation et espace de conférences, lui confère une position unique dans le paysage francilien. Lieu interdisciplinaire par excellence, Le Campus permet à tous les acteurs susceptibles de participer à la construction du monde de demain, en France et à l’étranger, d’échanger, d’expérimenter et d’envisager ensemble les solutions aux grands enjeux de demain.

Il s’agit, au cœur de la Vallée de la Seine, de mettre l’innovation au service de tous.

Pass Malin

Le Pass Malin est un dispositif du Département des Yvelines qui doit être étendu au territoire des Hauts-de-Seine.

Le Pass Malin est gratuit et offre une réduction tarifaire de 15%, valable pour tous les membres de la famille à l’entrée des sites adhérents.

Le pass collégiens

Sur le modèle du Passplus des Hauts-de-Seine, le Département des Yvelines va mettre en place un Pass pour les collégiens qui leur offrira une aide financière pour la pratique d’activités sportives et culturelles sous la forme de portemonnaies électroniques.

Ce dispositif, mis en place au bénéfice des 75 000 collégiens alto-séquanais des 143 collèges publics et privés domiciliés ou scolarisés dans le Département, permet de fédérer l’offre numérique éducative aux familles et s’inscrit dans la politique jeunesse de ce Département.

Ce Pass s’inscrit dans la politique de simplification de la relation à l’usager par la mise à disposition de services en ligne via l’Environnement Numérique Territorial des collèges.